Parlons aujourd'hui, non pas de diplômes qui peuvent être suivis à l'Institut Supérieur de Commerce et de Technologies de Toulouse (ISCT), mais des dispositions relatives aux statuts qui sont proposés dans le cadre du suivi de ces études supérieures.

Rappelons que l'école de commerce ISCT Toulouse propose divers diplômes de BAC+2 jusqu'à BAC+5 avec quelques nouveautés comme le Bachelor Tourisme, le MBA Tourisme et un Master d'Expert en Système Informatique.

les-deux-visages-de-l-alternance

Tous ces cursus sont étudiés majoritairement avec un statut alternance. Il existe deux formules différentes avec un statut contrat de professionnalisation et une autre possibilité de stage alterné.

Statut contrat de professionnalisation :

Il s'agit là d'un réel contrat de travail tout ce qu'il y de plus tangible. L'étudiant fait partie des salariés de l'entreprise. Selon l'âge du stagiaire et le cursus suivi, celui-ci touche une rémunération entre 55% et 80% du SMIC. Les frais de scolarité sont pris en charge par l'OPCA de l’entreprise (l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé de l’entreprise), les frais d'examen (400 €/an) restant à la charge de l'étudiant.

Stage alterné :

Outre le statut contrat de professionnalisation, le jeune peut être intégré dans l'entreprise en stage alterné. Les frais de scolarité sont payés par l'entreprise ou par l'étudiant selon la nature du contrat signé, et le stagiaire perçoit 30% du SMIC au minimum.

Dans le cadre de ce stage alterné, l'étudiant peut avoir deux statuts différents :

  • Statut étudiant
  • Statut demandeur d'emploi en formation (le stagiaire peut continuer à percevoir des indemnités chomâge)

Comme pour le statut contrat de professionnalisation, les frais d'examen sont laissés à la charge de l'étudiant dans l'éventualité d'un stage alterné.

Je vous renvoie vers le site de l'école pour d'autres infos.

isct.fr