De nombreuses personnes âgées solitaires dépendantes sont confrontées à un choix pénible : déserter une partie de la maison familiale sur plusieurs niveaux devenus inaccessibles ou intégrer une maison de retraite adaptée à leur handicap.

La première solution est souvent celle qui est retenue avec un aménagement de fortune du rez-de-chaussée, la seconde étant souvent trop onéreuse.

Il en existe une troisième. L'aménagement de la maison en vue d'un maintien à domicile.

Le maintien à domicile : comment çà se passe ?

Plutôt que de recréer les pièces de l'étage inaccessibles pour une personne handicapée au rez-de-chaussée, le maintien à domicile propose de faire installer des solutions d'accès comme un monte escalier électrique, un ascenseur pour maison (intérieur ou extérieur selon les possibilités offertes) ou une plateforme élévatrice pour accéder à un niveau pas trop élevé.

maintien à domicile

D'autres aménagements peuvent être envisagés, comme celui de la cuisine et de la salle de bains qui peuvent être équipées de meubles spécifiques et adaptés.

Tout ceci est très attrayant, mais beaucoup de personnes reculent sur ce projet à cause d'un problème financier.

Existe-t-il des aides favorisant le maintien à domicile ?

Aides pour le maintien à domicile

L'ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)  est un organisme qui peut débloquer des aides pour le maintien à domicile. Cette subvention est octroyée aux personnes titulaires d'une carte d'invalidité.

L'Etat prévoit également une baisse de la TVA pour effectuer les travaux avec une taxe de valeur ajoutée à 5,5% dans le cas d'un aménagement de l'habitat favorisant le maintien à domicile.

Un crédit d'impôt peut atteindre 25% de la facture totale du montant TTC des travaux de maintien à domicile. D'autres aides existent comme l'allocation versée par l'APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) selon certaines conditions.

Des organismes peuvent vous renseigner sur ces différentes aides (mutuelle, caisse de retraite, Sécurité Sociale, Centre Communal d’Action Sociale ou la Maison Départementale des Personnes Âgées).