22 février 2017

Fonctionnement d'une pompe à chaleur selon les différents modèles

Bien que le froid s'éloigne peu à peu, les chauffages restent allumés dans les foyers. C'est peut-être la dernière année où vous attendez votre facture d'énergie hivernale avec appréhension.

L'hiver 2018 pourrait être plus léger financièrement avec l'installation d'un nouveau mode de chauffage utilisant une énergie gratuite et facilement renouvelable : l'air qui vous entoure.

Découvrez le fonctionnement d'une pompe à chaleur dans ce 80ème billet de Randonneuse-du-web.

Principe de fonctionnement d'une pompe à chaleur

Comme dit précédemment, une pompe à chaleur utilise les calories de l'air ambiant pour produire de la chaleur. Le dispostif est scindé en deux blocs distincts. Le premier est installé au dehors et le second à l'intérieur pour distribuer la chaleur récupérée. Pour autant, il existe plusieurs modèles de pompe à chaleur. La pompe à chaleur air-air est également réversible et maintient la fraicheur dans la maison en été. Les dispositifs de pompe à chaleur air-eau fonctionnent sur le même principe mais redistribue la chaleur directement dans le circuit de chauffage : plancher chauffant, ventilo-convecteur à eau ou radiateurs.

unité pompe à chaleur extérieure

Le fonctionnement de la pompe à chaleur eau-eau est un peu différente puisqu'elle va puiser les calories de l'eau souterraine maintenue à une température stable selon sa profondeur pour les redistribuer dans la maison par ventilo-convecteur à eau ou dans le circuit de chauffage pour alimenter un réseau basse température (plancher chauffant, radiateurs basse température).

Les avantages de chaque modèle

On distingue deux modèles phares aux caractéristiques particulières : les pompes à chaleur aérothermiques ou géothermiques.

La pompe à chaleur aérothermique reste le modèle le plus utilisé actuellement. Si ce type de dispositif se révèle moins cher à l'achat, il affiche également des performances moins élevées que les modèles géothermiques. Selon le modèle de pompe à chaleur retenu, il faut veiller à ce que le système soit équipé d'une résistance de dégivrage (pour éviter le bouchage de l'évaporateur en cas de température en dessous de zéro), ou à défaut, que l'unité soit réversible.

Les pompes à chaleur géothermiques peuvent être horizontales ou verticales. La pompe à chaleur géothermique horizontale capte les calories présentes sous la terre, à 80 cm de profondeur, là où la température reste constante. Pour être efficace, le capteur enterré doit avoir une surface équivalente à deux fois celle de la maison.

La pompe à chaleur géothermique verticale est le dispositif le plus cher de la gamme. Avec le même principe que le modèle géothermique horizontal, la pompe à chaleur géothermique verticale plonge à une centaine de mètres sous la surface de la terre pour capter les calories de l'air ou de l'eau. A cette profondeur, la température est très constante et permet d'avoir un coefficient de performance très élevé.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement d'une pompe à chaleur, visitez le site autan-solaire.fr.

Autan Solaire
Z. A. les Monges
31450 DEYME
TEL : 05 34 66 54 18
Fax : 05 61 20 42 89
contact@autansolaire.fr

Posté par RandonneuseduWeb à 09:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]